La doctrine Gérin-Lajoie

Ce qui est de compétence québécoise chez nous est de compétence québécoise partout Le 12 avril 1965, le Québec réclame le droit de se représenter directement auprès des États souverains dans les domaines de sa compétence. « Il n’est plus admissible […] que l’État fédéral puisse exercer une sorte de surveillance et de contrôle d’opportunité […]

Lire la suite…

La Cour suprême autorise la destruction des données québécoises du registre fédéral des armes à feu

Le 27 mars 2015, cinq des neuf juges de la Cour suprême confirment le pouvoir constitutionnel du gouvernement fédéral de détruire les données québécoises du registre fédéral des armes d’épaule, amassées à grand coût par les autorités fédérales entre 1995 et 2012. Les quatre juges dissidents, dont les trois juges du Québec, ont argué au […]

Lire la suite…

Adoption de la devise du Québec

Une devise nationale : « Je me souviens » ! Le 9 février 1939, le gouvernement québécois adopte les armoiries du Québec Depuis 1978, la devise « Je me souviens » est inscrite sur les plaques d’immatriculation. Cette formule est devenue officiellement la devise nationale du Québec lors de l’adoption des armoiries, le 9 février 1939. À l’origine de cette […]

Lire la suite…

Commission Tremblay

Rod : Sais-tu qu’on peut mettre le doigt sur le moment ou le Canada français est mort et où le Québec moderne est né ? Marie : Non ! Rod : C’est en 1953. Le Canada mène depuis les années 40 une politique centralisatrice très forte et souhaite s’ingérer (encore) dans divers champs de compétence […]

Lire la suite…