Ottawa s’ingère dans l’aide financière aux étudiants

Suite aux résultats très serrés au référendum de 1995, le gouvernement du Canada pose une série de gestes destinés à accroitre sa visibilité au Québec : le programme des commandites, mais aussi les bourses du millénaire, que le Premier ministre Jean Chrétien lance en grande pompe le 27 mai 1998. Derrière le vertueux motif consistant […]

Lire la suite…

Les provinces cèdent temporairement leur pouvoir de taxation directe …Et il faudra que le Québec se batte pour le récupérer

Le 27 mai 1942, à l’instar des huit autres provinces qui forment alors la fédération canadienne, le Québec signe avec le gouvernement fédéral une convention lui donnant l’exclusivité de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les sociétés pour la durée de la Deuxième Guerre mondiale. Malgré les assurances données par Ottawa et par […]

Lire la suite…

Expropriations du Vieux-Hull

L’Autre 150e était de passage en Outaouais ce matin afin de souligner le 48e anniversaire des expropriations du Vieux-Hull. Voici le communiqué émis suite à notre passage: COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Expropriations dans le Vieux-Hull UNE DÉCISION QUI A FAIT DISPARAÎTRE DES ÉDIFICES PATRIMONIAUX ET BOULEVERSÉ DURABLEMENT LA VIE DE QUARTIER DE TOUT […]

Lire la suite…

Référendum sur la souveraineté-association

Le 20 mai 1980, le peuple québécois a répondu non à 59,56% à une question référendaire lui proposant de donner au gouvernement du Québec le mandat de négocier une nouvelle entente entre le Québec et le reste du Canada sur la base du livre blanc sur la souveraineté-association, une union confédérale entre un Québec et […]

Lire la suite…

Dépôt du rapport Rowell-Sirois

Le 16 mai 1940, la Commission royale d’enquête sur les relations entre le Dominion et les provinces, mise sur pied en 1937 par le premier ministre Mackenzie King au milieu de la Grande Crise pour trouver des solutions au déséquilibre financier entre le fédéral est les provinces, dépose son rapport. Dans ce dernier, on propose […]

Lire la suite…

Pas de papisme dans nos écoles!

Avec les Autochtones, les francophones hors Québec sont ceux qui paieront le plus lourd tribut à la suite de l’adoption de la loi constitutionnelle de 1867. C’est encore pis quand on tient compte de l’hostilité qui règne, à l’époque, envers ceux de confession catholique. Le 5 mai 1871, le Parlement néo-brunswickois fait adopter la Common […]

Lire la suite…

Création de Radio-Québec contre l’avis du fédéral

Le 20 avril 1945, l’Assemblée législative du Québec adoptait la Loi autorisant la création d’un service provincial de radiodiffusion, défiant ainsi la décision de la Commission de la radio d’Ottawa de lui octroyer un permis. L’origine du litige est une décision de la Cour suprême du Canada, avalisée en 1932 par la Comité judiciaire du […]

Lire la suite…

Terre-Neuve se joint à la fédération

Le 31 mars 1949, l’ancienne colonie britannique de Terre-Neuve devient officiellement la 10e province du Canada. Depuis 1934, elle était gouvernée par une commission paritaire formée de trois Britanniques et de trois Terre-Neuviens. Malgré la reprise économique conséquente à la Deuxième Guerre mondiale, l’île n’avait toujours pas réussi à se relever de la Grande Crise […]

Lire la suite…

La Cour suprême autorise la destruction des données québécoises du registre fédéral des armes à feu

Le 27 mars 2015, cinq des neuf juges de la Cour suprême confirment le pouvoir constitutionnel du gouvernement fédéral de détruire les données québécoises du registre fédéral des armes d’épaule, amassées à grand coût par les autorités fédérales entre 1995 et 2012. Les quatre juges dissidents, dont les trois juges du Québec, ont argué au […]

Lire la suite…

Le monumental gâchis de Mirabel débute

Le 27 mars 1969 le gouvernement de Pierre Trudeau procède à l’expropriation de 10 000 personnes, 2700 familles, souvent installées dans les Basses-Laurentides depuis des générations. Il spoliait ainsi le Québec de près de 100 000 acres de terres arables, rasant des villages entiers, aux seules fins d’y aménager le plus vaste aéroport au monde, […]

Lire la suite…

Le Thornton Act interdit l’enseignement du français au Manitoba

10 mars 1916 Durant la décennie 1890, l’enseignement du français et de la religion catholique continue d’être toléré au Manitoba. Grâce, entre autres, à l’influence du Premier ministre canadien Wilfrid Laurier, les tentatives répétées d’abolir le réseau scolaire bilingue échouent les unes après les autres. Le « compromis Laurier-Greenway » stabilise la situation de l’enseignement […]

Lire la suite…

Le français proscrit en Saskatchewan

9 mars 1931 Dès la création de la Saskatchewan, en 1905, la province limite les possibilités d’enseignement en français, qui ne peut se donner qu’au primaire dans les écoles publiques. En 1918, pour punir les francophones de leur opposition à la conscription, le gouvernement libéral de William Martin durcit la loi et limite l’enseignement en […]

Lire la suite…

Les chefs de file d’une nouvelle génération anti-impérialiste fondent la Ligue nationaliste

1er mars 1903 Au tournant du 20e siècle, les combats d’Henri Bourassa, fougueux député fédéral de Labelle, petit-fils du grand Louis-Joseph Papineau, contre l’impérialisme britannique inspire une nouvelle génération. Ces jeunes nationalistes s’appellent Olivar Asselin, Armand Lavergne et Omer Héroux. Ils ne manquent ni d’énergie ni de talent ! En rupture avec le Parti libéral […]

Lire la suite…

Se faire soigner en français, un luxe hors du Québec…

La présence francophone ne se résume pas à parler français à la maison. Pour vivre en français, il faut aussi des services dans sa langue. Seul hôpital francophone à l’ouest de la rivière des Outaouais, Montfort desservait la communauté franco-ontarienne de la région d’Ottawa. Du jour au lendemain, le gouvernement ontarien, en pleine « Révolution […]

Lire la suite…

La souveraineté du Québec ? Un « crime contre l’histoire de l’humanité » selon Pierre Elliott Trudeau

L’élection, le 15 novembre 1976, d’un premier gouvernement souverainiste au Québec ne passe évidemment pas inaperçu. En février 1977, Pierre Elliott Trudeau, alors premier ministre du Canada, effectue une importante visite aux États-Unis. Importante parce que, pour la première fois, un chef de gouvernement canadien s’adressera aux membres du congrès. Son discours est lyrique. Lui […]

Lire la suite…

Ottawa tente d’empêcher le Québec de participer à un sommet international

19 février 1968 : le Canada rompt ses relations diplomatiques avec le Gabon pour protester contre la présence du Québec à une conférence des pays francophones sur l’éducation Après la décolonisation, la France a gardé des liens avec plusieurs de ses anciennes colonies. Chaque année, des conférences des ministres de l’éducation des États nouvellement indépendants avec […]

Lire la suite…

Adoption de la devise du Québec

Une devise nationale : « Je me souviens » ! Le 9 février 1939, le gouvernement québécois adopte les armoiries du Québec Depuis 1978, la devise « Je me souviens » est inscrite sur les plaques d’immatriculation. Cette formule est devenue officiellement la devise nationale du Québec lors de l’adoption des armoiries, le 9 février 1939. À l’origine de cette […]

Lire la suite…

Ottawa accapare le dossier de la radiodiffusion

Le 9 février 1932, le Comité judiciaire du Conseil privé de Londres (CJCP) confirme un jugement de la Cour suprême du Canada qui accorde la compétence exclusive de la radiodiffusion au fédéral, malgré lien évident de ce domaine avec l’information, la culture et l’éducation. Le CJCP demeurera jusqu’à 1949 la plus haute instance judiciaire pour […]

Lire la suite…

Fin de la crise du verglas

Crise du verglas de 1998 : en guise de soutien, le Canada nous envoie l’armée Le 8 février 1998, le Québec sortait finalement du pire désastre climatique de son histoire : une tempête de verglas ayant laissé par endroits jusqu’à 100 mm de glace. Sous le poids de cette glace, le réseau électrique n’avait pas […]

Lire la suite…

Le Québec refuse que le fédéral envahisse ses champs de compétences

Message suggéré : Le Québec refuse de confirmer le pouvoir fédéral de dépenser Le 4 février 1999, toutes les provinces canadiennes sauf le Québec signent un pacte avec Ottawa, l’Entente-cadre sur l’union sociale canadienne. Sous prétexte de moderniser et de coordonner les politiques sociales au Canada, cet accord contribue à la centralisation fédérale en reconnaissant à […]

Lire la suite…

Fondation de la chambre de commerce de Montréal

Pas tous nés pour un petit pain ! Le 2 février 1887, des hommes d’affaires canadiens-français fondent la Chambre de commerce de Montréal En 1886, un groupe d’hommes d’affaires francophones de Montréal décident de fonder une chambre de commerce distincte de la Montreal Board of Trade, au service de la grande bourgeoisie anglophone depuis 1842. […]

Lire la suite…

Trudeau rejette le rapport Pépin-Robarts

Trudeau père rejette une réforme qui ne concorde pas avec sa vision du Canada Quelques mois après avoir déclaré que le séparatisme québécois était mort, le premier ministre canadien Pierre Elliott Trudeau voit ses projets de rapatriement de la Constitution contrariés par l’élection du Parti Québécois en novembre 1976. Pour gagner du temps, il met […]

Lire la suite…

Le français interdit au Manitoba

22 janvier 1890 : le français interdit au Manitoba Durant les années qui suivent la pendaison de Louis Riel en novembre 1885, les tensions linguistiques sont à leur comble dans un Canada divisé entre catholiques et protestants, entre francophones et anglophones. Au Canada anglais, un fort mouvement d’opposition au fait français s’organise. Parmi les figures […]

Lire la suite…

Olivar Asselin

Tous des déserteurs ? Le 21 janvier 1916, Olivar Asselin prononce un discours retentissant « Pourquoi je m’enrôle »… La Première Guerre mondiale (1914-1918) a opposé des empires qui luttaient pour conquérir de nouveaux espaces en Europe. Contrairement à la Seconde Guerre, il ne s’agissait pas de combattre le nazisme, un Mal absolu, mais d’accroître […]

Lire la suite…

Le pacte de l’auto

16 janvier 1965 – Le Canada signe le Pacte de l’automobile avec les États-Unis, assurant ainsi la suprématie ontarienne en ce domaine. En vertu du Pacte de l’automobile, les constructeurs américains s’engageaient à produire en sol canadien autant de voitures qu’ils y en vendent. En échange, le Canada s’alignait entièrement sur les normes industrielles américaines […]

Lire la suite…

Commission Tremblay

Rod : Sais-tu qu’on peut mettre le doigt sur le moment ou le Canada français est mort et où le Québec moderne est né ? Marie : Non ! Rod : C’est en 1953. Le Canada mène depuis les années 40 une politique centralisatrice très forte et souhaite s’ingérer (encore) dans divers champs de compétence […]

Lire la suite…

Vol de la liste de membres du Parti Québécois par la GRC

Plusieurs commissions d’enquête, fédérales et québécoises, ont démontré que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) infiltra et espionna le mouvement souverainiste et le Parti Québécois au lendemain des événements d’octobre 1970. Dans le cadre de l’opération « Ham », par exemple, des agents de la GRC entrèrent par effraction dans les locaux des Messageries Dynamiques, lesquels abritaient […]

Lire la suite…