Le Canada ordonne l’internement de ses citoyens d’origine japonaise

Le 24 février 1942, le Canada ordonne l’internement de ses citoyens d’origine japonaise

Le Canada n’est pas toujours à la hauteur de sa réputation face aux minorités.

Durant la Deuxième Guerre mondiale le premier ministre Mackenzie King décréta des mesures répressives contre les minorités ethniques « étrangères ennemies » et les pacifistes religieux : Allemands, Italiens, Ukrainiens, Mennonites et Huttérites furent persécutés, mais jamais autant que les Canadiens d’origine japonaise que la propagande fédérale dépeignait comme des « Nazis jaunes ».

Le 24 février 1942, un décret ordonne « l’évacuation » des quelque 21 000 Canadiens d’origine japonaise résidant à moins de 100 milles de la côte du Pacifique. La plupart sont pourtant nés au Canada ou y sont arrivés depuis plus de 25 ans. Il s’agit en réalité d’un ordre d’internement qui divise les familles : environ 2 000 hommes sont envoyés dans des camps de travail alors que 12 000 femmes, enfants et aînés se retrouvent dans des centres de détention aménagés dans des villes minières abandonnées, dans des conditions déplorables. Certains purent échapper à ce triste sort en allant travailler dans des champs de betteraves à sucre en Alberta et au Manitoba.

Les biens qu’ils avaient laissé derrière eux furent saisis et vendus. Des ordres d’expulsion furent adressés à plusieurs d’entre eux après la guerre. Et bien qu’ils fussent annulés par les tribunaux, un sur six partit pour le Japon. Les autres se dispersèrent à travers le Canada. L’abolition de la Loi sur les mesures de guerre et des compensations aux familles ne viendront que 40 ans plus tard.

L’historien canadien-anglais Johh Herd Thompson a écrit : « Les Canadiens aiment décrire leur pays comme une « nation pacifique « […]. Ils chérissent aussi la notion que les immigrants s’intègrent à une « mosaïque culturelle » tolérante. […] Pourtant, les deux Guerres mondiales remettent en question ces deux croyances à propos de l’image nationale canadienne. »

Pour en savoir plus :

John Herd Thompson, Les minorités ethniques pendant les guerres mondiales, Ottawa, Société historique du Canada, 1991, http://www.collectionscanada.gc.ca/obj/008004/f2/E-19_fr.pdf

Radio-Canada, « Il y a 75 ans: l’internement des Canadiens d’origine japonaise »: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1018059/internement-canadiens-japonais-colombie-britannique-racisme-discrimination