Plébiscite sur la conscription

27 avril 1942 : Plébiscite sur la conscription

Le Canada entre en guerre contre l’Allemagne le 10 septembre 1939. À ce moment, le premier ministre King promet de ne pas imposer la conscription pour service outre-mer. Cependant, les Canadiens français et Canadiens anglais ont généralement des vues différentes sur l’implication de leur pays. En effet, depuis la fin du XIXe siècle, les premiers se méfient de l’implication du Canada dans les guerres de la Grande-Bretagne et préfèrent défendre le territoire canadien et une participation aux conflits armés sur une base volontaire, alors que les seconds, dont une grande proportion est née en Grande-Bretagne, continuent de répondre aux appels de leur mère-patrie.

Durant la campagne électorale provinciale de 1939, trois ministres libéraux fédéraux du Québec, Ernest Lapointe, Arthur Cardin et C.G. Power, menacent de démissionner si les Québécois réélisent Maurice Duplessis, laissant le cabinet fédéral de King en proie aux pressions conscriptionnistes des ministres canadiens-anglais.

Les Canadiens anglais se faisant de plus en plus insistants, King entrouvre la porte en organisant, le 27 avril 1942, un référendum à l’échelle du Canada pour se libérer de la promesse faite aux Québécois de ne pas imposer la conscription pour combattre à l’étranger. « La conscription si nécessaire, mais pas nécessairement la conscription », dira-t-il.

Les résultats sont à l’image de la fracture entre le Canada français et le Canada anglais: 71,2% des Québécois voteront non, tandis que le oui l’emporte à hauteur de 77% dans le reste du Canada. Dans l’ensemble, les Canadiens-français auraient voté non à 85%. La dure réalité frappe de plein fouet : ces derniers sont minoritaires au Canada, et sur un enjeu de cette importance, ils n’auront jamais raison.

Lapointe mourra en 1941, avant le plébiscite, mais Cardin démissionnera du cabinet en 1942 et Power, en 1944, lorsque la conscription sera imposée.

Pour en savoir plus :
Bilan du siècle, « Tenue d’un plébiscite sur la conscription par le gouvernement fédéral », http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/evenements/694.html
Musée canadien de la Guerre, « La politique et le gouvernement : la conscription », http://www.museedelaguerre.ca/…/canada…/conscription_f.shtml