Le référendum de 1980

 

Le 14 mai 1980, dans son discours au centre Paul-Sauvé de Montréal,
le premier ministre du Canada, Pierre Elliott Trudeau, réitère son refus
de négocier toute entente en cas de victoire du oui. Il affirme même que,
en votant non, les Québécois ouvriront la voie à des changements constitutionnels.
Autrement dit, un oui signifie le statu quo, tandis qu’un non
est synonyme d’un déblocage constitutionnel. On connaît la suite.

Au référendum du 20 mai, le peuple québécois refuse à 59,56 % de
donner au gouvernement provincial le mandat de négocier une nouvelle
entente avec le reste du Canada sur la base du Livre blanc sur la souveraineté-
association, une union confédérale entre un Québec et un Canada
tous deux souverains.

Le résultat fait perdre au Québec tout rapport de force lors des négociations
subséquentes. Il s’ensuit le rapatriement de la Constitution, à
l’occasion duquel des changements constitutionnels majeurs réduisent
les pouvoirs de l’Assemblée nationale sans son consentement.
Dans son livre Trudeau et la fin d’un rêve canadien, le politologue Guy
Laforest affirme que, au référendum de 1980, les Québécois ont mis leur
confiance entre les mains de Trudeau – et qu’ils ont eu tort. Dans ses
mémoires, l’ex-premier ministre avouera lui-même la méprise : « J’aurais
laissé entendre aux Québécois […] que j’aurais transféré au gouvernement
du Québec toutes sortes de pouvoirs nouveaux, afin de lui conférer
un statut particulier. [Pourtant], j’ai toujours combattu l’idée de décentraliser
davantage notre pays qui est déjà une des fédérations les plus
décentralisées du monde. »

Le politologue canadien Donald Smiley écrira plus tard que le rapatriement
de 1982 fut « une trahison de l’électorat québécois ».
Mais la partie n’est pas terminée. René Lévesque conclut son discours
du 20 mai en lançant « À la prochaine fois… ».

 

Pour en savoir plus :
Gouvernement du Québec, La nouvelle entente Québec-Canada (extraits), https://www.saic.gouv.qc.ca/…/positi…/partie3/Document11.pdf.
Archives de Radio-Canada, « Référendum de 1980. L’avenir du Québec en question », http://archives.radio-canada.ca/…/provincial…/dossiers/1294/